>> Tous les Conseils d'Expert

Puis-je déduire mes dépenses vestimentaires de mes revenus ?

Par Luc Leesco, expert comptable DPLG, commissaire aux comptes, partenaire de FNI COMPTA (prestations comptables spécifiques aux infirmières libérales)


>> Télécharger l'article en PDF


déduire mes dépenses vestimentaires de mes revenus
Attention, vous ne pouvez déduire que les vêtements ou chaussures qui se distinguent de ceux de la vie courante par leur caractère professionnel. N'espérez pas vous faire rembourser du Christian Dior !

LES DÉPENSES VESTIMENTAIRES DÉDUCTIBLES

Le bulletin officiel des impôts (BOI) précise que les dépenses vestimentaires supportées dans l'exercice de leur profession par les contribuables sont déductibles de leur résultat imposable dans la mesure où elles sont exposées pour l'acquisition du revenu. Elles ne peuvent être déduites que si les vêtements ne sont pas ceux qui sont portés dans la vie courante.
Rappelons la réponse ministérielle (question écrite n°08359 de M. René Trégouet JO Sénat du 23/10/2003, page 3154), pour nous éclairer et... nous faire sourire un peu.

René Trégouet : « Conformément au principe posé par l'article 93-1 du code général des impôts, le bénéfice non commercial imposable est constitué par l'excédent des recettes totales sur les dépenses nécessitées par l'exercice de la profession. Dans la mesure où elles sont exposées pour l'acquisition d'un revenu, les dépenses supportées par un professionnel libéral peuvent être prises en considération pour la détermination de son bénéfice imposable. Les dépenses vestimentaires ne sont déductibles que dans la mesure où elles correspondent à  l'acquisition de vêtements de travail spéciaux. Il en est ainsi de la robe portée par les avocats. Aucune déduction ne saurait en revanche être admise lorsque les vêtements ne se distinguent pas de ceux portés dans les circonstances courantes de la vie. »


La réponse ministérielle (pour sourire) : « En tout état de cause, la situation des professionnels libéraux n'est pas comparable à  celle des candidats à  l'élection présidentielle dont les règles relatives aux comptes de campagne dépendent de la seule législation applicable en matière électorale »...


Concrètement : Dans le cadre de votre activité infirmière, vous pouvez déduire : blouses, coiffes, chaussures spéciales. Mais vous ne pouvez pas déduire vos habits et chaussures de ville.

déduire mes dépenses vestimentaires de mes revenus

Nos conseils : Pour éloigner toute suspicion, nous vous conseillons d'acheter vos vêtements de travail dans des magasins spécialisés. Conservez la facture en pièce justificative que vous joindrez à  l'appui de votre relevé bancaire professionnel.
La citation ci-dessus « pour nous faire sourire un peu » nous amène à  poser la question suivante : si vous participez à  une campagne professionnelle ou syndicale ne serait-il pas légitime de prendre en compte vos frais vestimentaires comme peut le faire un candidat à  la présidence de la République ? Si vous pensez être dans ce cas, pour éviter des problèmes il est fortement conseillé d'exposer votre cas à  l'administration fiscale dans le cadre d'un rescrit* par exemple.



>> Télécharger l'article en PDF